Les erreurs les plus courantes lors de la conception de son site web

Pour faire la différence sur un web saturé en sites internet, vous devez placer l’expérience utilisateur au cœur de votre stratégie web.

 

  1. L’expérience utilisateur (ou UX)

Une erreur courante lors de la création de sites Web est également de ne pas optimiser les temps de chargement des différentes pages. Les vitesses de chargement sont alors souvent très faibles, ce qui engendre des réactions négatives tant auprès des visiteurs (fort taux de rebond) que chez les robots des moteurs de recherche (mauvais positionnement dans les moteurs de recherche).

Votre site peut être très beau et lié à une campagne web marketing bien ciblée et performante, si la navigation de votre site web est compliqué, vous allez perdre vos visiteurs et donc de potentiels clients.

Une navigation compliquée sur un site web d’entreprise peut être dû à 3 raisons :

  • Atteindre la page souhaitée se fait en trop de clics
  • Le site rencontre trop de lenteurs
  • Le site n’est pas adapté à tous les tailles d’écrans

De plus si un pourcentage de vos visiteurs quittent rapidement votre site web, votre référencement sur les moteurs de recherche perdra de nombreuses positions (le délai passé sur votre site est une des informations principales prisent en compte dans l’algorithme de pertinence de Google).

  1. Ne pas penser à « l’après »

Oublier la gestion après la création ; un oubli souvent assumé mais qui peut vous coûter plus que ce que vous pensez. Et oui après la création de votre site internet qui mettra à jour le contenu?

 « Il n’y aura pas de mises à jour du contenu »

Votre site est beau, il a déjà tout le contenu qu’il faut pour informer ses visiteurs et il ne mérite donc pas de mises à jour.

Aucune activité n’est à l’abri d’un nouveau service proposé, de texte à changer suite à une erreur ou une information obsolète, d’un logo mis à jour qui oblige à changer tous les visuels du site…

De plus, Google aime les sites qui « bougent ». En ne faisant pas de mises à jour du contenu, vous ne proposez rien de nouveau à Google et donc vous ne lui permettez pas d’analyser de nouveau le contenu de votre page qui aurait pu gagner en pertinence et donc en référencement.

« Une personne en interne formée pour cela » ?

Chez Seventhy’s Group par exemple, nous offrons, avec toutes nos réalisations, une formation à nos clients afin qu’ils puissent aisément prendre en main le « back office » de leur site internet et qu’ils puissent être 100% autonome avec un CMS (WordPress) simple d’utilisation. Ajouter, modifier ou supprimer des visuels, une page web ou tout simplement du texte, tout ceci est un jeu d’enfant quand le CMS est bien programmé et pensé pour vous.

     3. Oublier le mobile (site Web adaptatif ou à une version mobile)

La part du trafic mobile dans le trafic total ne cesse d’augmenter d’année en année. Et pourtant, il existe encore des entreprises qui n’optimisent toujours pas leur présence sur le Web pour les smartphones et les tablettes.

Et oui, c’est un conseil qui date mais qui n’est toujours pas entré dans tous les cahiers des charges de nos clients.

Google et son indexation Mobile First pénalisera tous les sites qui ne seront pas optimisés pour la navigation sur mobile.  Pour certains domaines, il sera même recommandé de créer une version mobile au lieu d’adapter la version desktop.
Pourquoi ? Car, pour certains marchés (peut-être le vôtre), les visiteurs mobiles sont plus importants que ceux en desktop.

     4.   Ne pas lier votre site à vos réseaux sociaux

Ou encore plus souvent et plus grave : les lier mais ne pas être actif.

Dans n’importe quels domaines, une bonne stratégie mis en place sur les réseaux sociaux est un gage de confiance et de qualité par vos visiteursNe pensez pas que vos clients cibles ne se trouvent pas sur les réseaux sociaux. Vous auriez tort.

Donc oui être présent sur les réseaux sociaux est important voire obligatoire pour tous les types d’entreprises. Mais attention a bien être actif sur les réseaux sociaux, des comptes inactifs pourrait avoir l’effet inverse.

  1. Transfert de données non sécurisé sans SSL/TLS

La sécurité est un point important pour la majorité des internautes, notamment lorsqu’il s’’agit de transmettre des informations sensibles (mots de passe, adresses ou coordonnées bancaires) à des sites Web.

L’’une des plus grandes erreurs que vous puissiez commettre lors de la création de votre site Internet consiste donc à négliger la protection des données des utilisateurs, en renonçant par exemple à un certificat SSL (TLS). Dans un tel cas, le transfert des fichiers s’exécute sur le protocole HTTP non sécurisé que des attaquants peuvent lire et manipuler.

Des navigateurs comme Chrome et Firefox aident les utilisateurs à identifier les projets Web dépourvus de certificat SSL (TLS) par des indications comme « La connexion à ce site n’est pas sécurisée ».

De nos jours, la situation de tels sites est ainsi devenue épineuse. Même les moteurs de recherche comme Google ne tolèrent pas un tel traitement négligeant des données des utilisateurs et pénalisent les sites correspondants par un mauvais positionnement. Si vous avez sous-estimé le sujet jusqu’à ce jour, n’hésitez plus et transformez votre site Web en HTTPS.